Nouveau Notre Père : les chrétiens sauvés de Satan

15 octobre 2013

Dieu
Dieu, qui ne soumettra plus personne à la tentation. Enfin.

Qui est-ce qui dirige le monde ? Non, ce n’est pas Barack Obama, c’est n’est pas Poutine, C’est pas Ueli Maurer, ce n’est pas l’UBS non plus, ni la NSA.

C’est Dieu. Ben oui, Dieu, tout simplement.

Et quand ils trouvent une imperfection dans une prière qui lui est adressée, ses fidèles serviteurs la corrigent.

Fini de confondre Dieu avec Satan. Un nouveau « Notre Père » plein d’espérance.

On dissèque.

Aurélie