Les oies de Guantanamo

25 avril 2013

oie
Prisonniers gavés pour les soigner d’une grève de la faim.

On remarque ce matin que si les Etats-Unis communiquent très bien leur malheur suite aux attentats de Boston, on entend moins parler des choses dont ils sont un peu moins fiers.


Par exemple, ce qui se passe dans les murs de Guantanamo.

80 prisonniers qui ont arrêté de manger, mais pourquoi donc ?

Aurélie