Les Hauts Faits – Déclassement de la Route 66

27 juin 2013


La US 66, monument d’histoire des Etats-Unis

Le seul moyen de traverser les Etats-Unis au 19e siècle, c’est la voie maritime, par le Cap Horn. Un détour de malade, à une époque de migrations massives vers le Far West et les richesses de son sous-sol. On construit une voie ferrée, mais la nécessité d’un réseau routier se fait sentir. En 1926, on débute les travaux pour mettre en place une route transcontinentale. Elle reliera Chicago à Los Angeles et remplacera le chaos des petites routes préexistantes.

La misère économique et les tempêtes du Dust Bowl dans les années 30 préparent le mythe de la route 66. Les familles qui exploitent les terres de l’Oklahoma et de l’Arkansas n’ont plus de récoltes. La 66 leur offre l’espoir d’un avenir meilleur dans les vallées verdoyantes de Californie. C’est l’exode vers le Far West.

Jusque dans les années 50, la route est un symbole de migration et de réussite économique. Le long de son tracé, le business est prospère. Les villes se développent, à l’instar des motels, des cafés et des stations essences. Tous les chemins mènent à la 66. Mais la route est victime de son succès. Le pays entier l’emprunte. La démocratisation de l’automobile et le concept de vacances laissent des séquelles sur le goudron, déjà bien entamé par le transit incessant de matériel militaire. La route n’est plus adaptée au trafic qu’elle génère.

En se basant sur le modèle autoroutier allemand, le président Eisenhower fait débuter les travaux d’un vaste réseau fédéral dès 1956. Exit la route 66. Elle est rapidement oubliée, parfois même son tracé s’efface littéralement. On retire ses panneaux peu à peu, et on la déclasse officiellement en juin 85. Depuis ce jour, la route 66 n’a plus d’existence officielle. Les commerces ont fait faillite. Certains villages qui longeaient le tracé sont carrément devenus des fantômes.

Mais depuis quelques années les associations tentent de restaurer cette route mythique. Et le gouvernement américain a enfin reconnu la nécessité de sauvegarder ce monument de l’histoire des Etats-Unis. La Historic Road 66 renaît peu à peu de ses cendres. Et à juste titre. C’est un objet de culte artistique. Et c’est la route la plus célèbre du pays.

Marie-Luce

Histoire de la US 66