Les Fable de l’Olympe n°5 : une poignée de sexisme sur les terrains de beach-volley

3 août 2012

Si Londres est depuis une semaine la capitale mondiale du sport, elle n’est pas pour autant la capitale du féminisme, notamment si l’on s’attarde sur la manière de filmer le beach-volley féminin. Le quotidien américain Metro se penchait hier sur le sujet et essayait d’imaginer que tous les sports soient filmés de la même façon, c’est-à-dire avec des plans serrès, très serrés…

Interdiction de mettre trop de tissu.

Le Chinois Wei Jizhong, président de la Fédération Internationale de Volley-ball basée à Lausanne, s’exprimait ce matin sur la taille réglementaire des maillots des filles :

Interview