Léonie Pernet, ou l’alliance magique entre piano et batterie

4 novembre 2014

Léonie Pernet
Léonie Pernet durant son concert à la Superette, le 25 octobre dernier.

La Semaine des 4 Jeudis partait aujourd’hui à la rencontre d’une jeune femme étonnante. Elle s’appelle Léonie Pernet, elle est française, elle a 25 ans et, pour la qualifier, on n’a que l’embarras du choix : musicienne, multi-instrumentiste, batteuse, pianiste, auteure, compositrice, interprèteâ…

Elle jouait à la Superette à Neuchâtel il y a 10 jours. C’est là qu’on l’a découverte, et qu’on a parlé avec elle des rencontres qui ont jalonné son parcours.

La batterie d’abord, le piano ensuite…

Loin de la musique classique, Léonie Pernet a ensuite fait connaissance, de nuit, avec un son beaucoup plus électroniqueâ…

Comment on devient organisatrice de soirées queer

Yuksek, Brooklyn et l’engagement en faveur du mariage pour tous

Léonie Pernet a beau n’avoir que 25 ans, elle a déjà un riche parcours derrière elle. Avant de se produire sous son propre nom, elle a notamment tourné comme batteuse avec un certain Yuksek.

Un premier EP à la convergence des influences

Léonie Pernet joue donc désormais en solo. Elle a signé avec le label Kill The DJ, et son premier EP est sorti ce printemps. Il célèbre l’union du piano et de la batterie, sur fond de nappes électro.

Un album est prévu, si tout va bien, pour 2015. Pour en découvrir davantage sur Léonie Pernet, suivez les liens ci-dessous !

Léonie