Le yodel, c’est sexy

15 juillet 2014


Une technique riche de résonances

Les origines du yodel se trouvent dans les Alpes centrales. Les bergers et les éleveurs yodlent pour appeler leur bétail et communiquer à travers les vallées inaccessibles. Cette technique existe probablement depuis la préhistoire. Elle est répandue partout dans le monde. Mais la première trace écrite du yodel remonte à 1545. Elle parle de « l’appel d’un vacher d’Appenzell ».

Au fil du temps, le yodel est devenu un moyen d’expression musicale. C’est un élément crucial de la musique folklorique suisse, mais aussi autrichienne et allemande. C’est au Tyrol qu’on a posé un cadre au yodel, qui s’entrecoupe de couplets. En Suisse, il s’est surtout développé au 19e siècle, avec les traditions de chorales d’hommes en Suisse allemande. On composait des chants à quatre voix avec du yodel en fin de couplet. C’est ainsi que le yodel typiquement suisse est né.

Pas besoin de savoir le suisse allemand pour yodler

Par ici la leçon

Le yodel, de la Perse jusqu’aux États-Unis

On le trouve partout dans le monde, ou presque

Même le blues a adopté le yodel

Aurélie & Marie-Luce