Le Cliclip de Rainman, d’Erlend Øye

9 octobre 2014

Capture d'écran du clip
Quelque 2000 dessins faits à la main ont été nécessaires pour réaliser la vidéo de « Rainman ».

Si le nom d’Erlend Øye ne vous dit rien, peut-être que le groupe The Whitest Boy Alive, dont il était le chanteur, vous est plus familier. C’est avec la vidéo d’un morceau solo, « Rainman », que le Norvégien apparaît cette semaine dans Cliclip. Pour la réalisation, il a fait appel à Clara Cebrian, une jeune Espagnole formée au design d’images interactives et animées au London College of Communication.

S’il ne s’agit pas d’une habituée des clips musicaux, elle est donc à l’aise avec le dessin et l’animation. Deux éléments essentiels de la vidéo de « Rainman », composée uniquement de croquis faits à la main (environ 2000), colorés à la gouache et animés grâce à la technique de la rotoscopie, un procédé qui consiste à répéter une suite d’images pour créer un mouvement. Le trait est simple, presque enfantin, mais le travail minutieux pour un résultat léger, lumineux et amusant, comme le titre qu’il habille dans une jolie cohérence.

On ne sait pas grand-chose de plus sur le travail de la jeune artiste ; mais on apprend en revanche qu’elle aime, entre autres, les olives, aller au supermarché à l’étranger et le cachemire.

Cliclip

Léonie