Le Cliclip de Down Town (Vinticious Version), de De Staat

19 novembre 2014

Printscreen de
Clip stylé à l’ambiance noire pour « Down Town (Vinticious Version) », par De Staat.

Cliclip nous plonge cette semaine dans un univers très noir : celui du clip de « Down Town (Vinticious Version) », de De Staat, un groupe néerlandais de rock alternatif fondé en 2006. Il s’agit d’une reprise très intimiste d’un morceau carrément rock sorti par le même groupe en 2013.

Le réalisateur est un jeune Néerlandais de 20 ans du nom de Tom Gudde. A en croire son profil Facebook, il aime le jus d’orange et il vit à Bréda (dans le sud des Pays-Bas). Et sur Twitter, il se décrit également comme musicien, producteur et écrivain. Il est surtout, pour l’affaire qui nous intéresse, étudiant en design multimedia. Et il évoque lui-même la réalisation du clip pour De Staat : « J’ai choisi le titre « Down Town » à cause de son ambiance très sombre. Il m’a vraiment donné l’impression d’un film noir de mafia. Pour créer ce clip dans le court laps de temps à disposition, je me suis décidé pour un style de bande dessinée, avec des animations simples mais efficaces. Le résultat est complètement différent des vidéos de musique modernes, et c’était ma vision dès le début. Il fallait que ce soit lent, abstrait et le plus important : sombre. C’était un peu risqué, mais je suppose qu’au final, c’est payant.« 

Et Cliclip lui donne raison : l’ambiance est effectivement noire – sentiment renforcé par la voix grave et parlée du chanteur – le personnage a quelque chose d’inquiétant, et on sent qu’il se passe des trucs louches dans ces ruelles mal éclairées. Une vraie réussite !

Cliclip

Et pour les curieux, voyez ci-dessous la version originale, très rock, du même morceau. A propos de ces nouveaux arrangements, le chanteur de De Staat, Torre Florim, explique qu’ils ont été imaginés pendant la tournée de leur troisième album, lorsque le groupe a été invité à se produire en sessions radio. « On a commencé à penser différentes versions à jouer, c’est beaucoup plus amusant quand tu vas dans une station de radio avec un petit ampli de guitare et un clavier, et que tu essayes de faire quelque chose d’un peu différent. On n’est pas vraiment un groupe basé sur les cordes, alors quand vous jouez un morceau avec des moyens limités, vous devez faire preuve de créativité. Ce n’est pas comme une version acoustique, on ne voulait pas faire ça, ce son est trop doux, ça ne marche pas avec notre truc, c’est plus moelleux… C’est sombre et délicieux.« 

Le groupe a aimé ça, tellement qu’un EP de ces versions a été enregistré et sortira le 24 novembre.

Léonie