L’autre moitié de la Suisse s’affiche sur internet

26 février 2014

Capture d'écran du site
Un site participatif pour montrer « l’autre moitié » de la Suisse.

Quand la politique fait naître la créativité

« We are the other half » (Nous sommes l’autre moitié) : c’est le slogan et le nom d’un projet né sur internet après la votation du 9 février dernier au sujet de l’immigration de masse. A l’origine de l’idée, il y a Julien de Preux, 32 ans, valaisan d’origine et genevois d’adoption, graphiste et directeur artistique indépendant dans le domaine de la pub.

Au lendemain de la votation, il s’est interrogé sur l’image que la Suisse renvoie à l’étranger. Et, sans volonté de remettre en question le verdict des urnes précise-t-il, il a mis en place la page « theotherhalf.ch », pour montrer un autre visage du pays. Il nous explique le pourquoi du comment.

Quand on demande à Julien de Preux à quel avenir est destinée une initiative comme la sienne, il dit envisager la création d’un ouvrage que les gens pourraient garder comme souvenirâ… Il explique aussi qu’il a eu beaucoup de demandes pour des t-shirts imprimés avec le logo du projet, une demi-croix suisse noire. Mais il précise qu’il n’a pas du tout pour objectif de faire du business avec son idée.

Dans le même genre, mentionnons aussi le site « ohnedich.ch » (sans toi), une initiative alémanique cette fois-ci. C’est le royaume du « selfie » représentant tout ce que la diversité ethnique des habitants de la Suisse peut apporter de positif. Les liens sont ci-dessous !

Léonie