Insolite : il survit à la traversée du Röstigraben

18 juin 2015

Carte de la Suisse en röstis
Il serait possible d’enjamber le fossé sans séquelles. Photo: LausanneCités

En Suisse, ce qui nous différencie, c’est aussi ce qui nous unit.

Le Röstigraben est au cœur d’une conférence qui a lieu ce jeudi soir au Club 44 à La Chaux-de-Fonds. Elle est proposée par Christophe Büchi, un journaliste alémanique qui se définit lui-même comme « fortement romandisé », du fait de sa qualité de correspondant chez les Welches pour la Neue Zürcher Zeitung. Il vit d’ailleurs à Lausanne depuis longtemps. Avant de plonger avec lui au fond du Röstigraben, on lui a d’abord demandé une petite précision sur son nom.

Chuuuuut, les Suisses-Allemands ne savent donc rien… continuons à les préserver !

Les Alémaniques qui disent « non », et les Romands qui disent « oui », ce n’est donc pas la règle, certes, mais c’est tout de même régulièrement lors des votations que resurgissent les différences entre les deux principales communautés linguistiques du pays. Pourtant, Christophe Büchi, auteur de plusieurs livres en français et en allemand sur l’identité suisse, est convaincu qu’il y a une identité suisse commune aux deux camps.

Christophe Büchi
Le journaliste alémanique « fortement romandisé » Christophe Büchi.

Mais au fait, comment Christophe Büchi s’est-il retrouvé à baigner dans le Röstigraben ? Qu’est-ce qui le passionne dans ce phénomène ?

 

« Romands et Alémaniques – Un mariage de raison », la conférence de Christophe Büchi, c’est ce jeudi soir à 20h15 au Club 44 à La Chaux-de-Fonds. Détails en lien ci-dessous!

Léonie