Il n’y a que la beauté du sport au Kazooksthan

16 septembre 2015


Alors qu’on joue de plus en plus pour l’argent dans toutes les grandes ligues de hockey à travers le monde, le Kazooksthan continue de le pratiquer avant tout pour le plaisir du public, des joueurs et du sport, tout un respectant les consignes dictées par tout bon régime communiste.

Le kazoo reste bien évidement au centre des préoccupations puisque pendant les tiers-temps, Vladimir interprète des chansons avec l’instrument de prédilection du pays.

Le duplex live en direct de la Lenine Arena