Ignominia de Juan José Ryp

27 mai 2015

IgnominiaIgnominia aux Éditions Tabou

Note : 2/3

DBD Q

Réalité et fantasme sont deux choses bien distinctes (comme le rappelle le dessinateur Milo Manara). Si à la première s’applique la loi (ce qui est une très bonne chose), la seconde se voit, hélas, juguler par la censure. Une morale capricieuse, véritable frein à la création artistique et littéraire. La bande dessinée en a souvent fait les frais. Mais pas toujours.
 
Juan José Ryp, connu pour ces comics de super-héros a débuté sa carrière en toute liberté et toute quiétude en réalisant des dessins qui feraient rougir (pour notre plus grand plaisir) les censeurs de tous horizons
 
Dernière BD de notre sélection érotique, Ignominia, nous téléporte dans un futur où le sexe est bannit et les mâles sont annihilés.

« Tais-toi ! Les fouilles corporelles, c’est mon métier ! »

Fabrice

Ignominia