GRRIF enfonce la sonde

6 juin 2013

Cee-RooCee-Roo

Toujours soucieuse de connaître votre avis sur la programmation musicale, GRRIF vous a récemment enfoncé une nouvelle sonde. Particularité de ce dernier sondage, tous les extraits étaient des nouveautés qui nous laissaient ce même ressenti : «Mais qu’est-ce que l’auditeur peut bien en penser ?». Il y a avait pêle-mêle le reggae électro bizarre de Major Lazer, le rap désabusé de Veence Hanao, les synthés affûtés de Depeche Mode, la pop estivale de David Lemaitre et l’électro downtempo de Raffertie. Sans oublier la question à 1000 points : est-ce que le nouveau Daft Punk provoque crises d’épilepsie et jets de bave ? Get Lucky, morceau génial mais surexposé, surentendu, surparodié, risquait en effet de mal passer sur GRRIF. Résultat : vous êtes 70% à le kiffer grave et à en vouloir encore. Un score qui met tout le monde KO. Depeche Mode, Electric Guest et Major Lazer compris. Tout le monde ou presque. Daft Punk n’occupe pas la première place. Non, chez GRRIF c’est le Biennois Cee-Roo qui trône tout en haut du podium avec Work Song. Un score qui nous rend assez heureux et même un peu fiers d’avoir été la première (?) radio FM à l’avoir matraqué en playlist. A noter encore que la découverte Slickville de Ricky Hill, un hip-hop mélancolique, et le tubesque Jessica de Major Lazer occupent respectivement les 3ème et 4ème places du classement. GRRIF, havre de découverte où cohabitent stars internationales et artistes indépendants.

Fabrice