Fumette et drreadlocks : une rreligion

11 juillet 2012

Haïlé Selassié
Haïlé Selassié, le « messie » selon le mouvement rastafari.

Le mouvement rastafari

Dans « Comme si je savais pas », aujourd’hui, on a navigué entre Ethiopie et Jamaïque, à la recherche des racines du mouvement rasta.

Au départ le mouvement rastafari, c’est un mouvement de pensée messianique, donc qui annonce le retour du messie, un peu comme chez les catholiques. Il trouve son origine chez la population juive d’éthiopie. Le nom « rastafari » vient de la langue éthiopienne. Si on découpe le mot, on retrouve « ras », qui signifie « duc », et le mot « Tafari », qui veut dire « celui qui sera craint, révérencé ».

Le mouvement est indissociable de Hailé Sélassié Ier, empereur d’Ethiopie de 1930 à 1974.

Haïlé qui ?

Haïlé Selassié. Celui qui est considéré par les rastas (ceux qui pratiquent la pensée rastafari, hein, pas les mecs qui se contentent de porter des dreads) comme le messie. Ce qui s’explique par son ascendance qui, selon la tradition chrétienne orthodoxe éthiopienne, remonterait jusqu’aux rois Salomon et David.

Pour certains, le mouvement rastafari est une religion, pour d’autres c’est une philosophie, pour d’autres encore une idéologie. Au départ, donc, il n’est pas question de reggae, ni de Bob Marley. Mais il y a bien un lien avec la Jamaïque, où les descendants d’esclaves africains ont adopté cette religion.

Le mouvement rrasta au 20e siècle

Et les cheveux emmêlés, dans tout ça ?

Bob Marley
Exemple fameux du style dreadlocks, Bob Marley a aussi permis la diffusion de la culture rasta dans le monde.