Epic Game Jam : toute première fois

8 juillet 2014

La piñata officielle et morte de l'Epic Game JamLa piñata officielle et morte de l’Epic Game Jam

Ce week-end s’est déroulé la première Epic Game Jam, à Neuchâtel. Passionnés et créateurs de jeux vidéo avaient 45 heures pour réaliser un jeu dont le thème était imposé par les organisateurs. Epique.

Destruction de piñata et brainstorming

Ici, la contrainte
Ici, la contrainte « ass to ass teleportation » semble avoir été remplie

8 jeux ont été réaliséS ce week-end au Q-café de Neuchâtel, mais d’autres créateurs ont également jamé via les réseaux sociaux. Au total, ce ne sont pas moins de 39 jeux qui ont été proposés par 13 pays.
Autre particularité de l’Epic Game Jam : les thématiques additionnelles ajoutées régulièrement tout au long de la jam, histoire d’augmenter la difficulté et… le plaisir. L’un des organisateurs : Jérémy Hervé Wuthrer Cuany.

La roue de la fortune

Les jeux réalisés sont présentés au public aujourd’hui à 11h15 dans le cadre du Symposium qui se déroule au Théâtre du Passage à Neuchâtel. Présence des organisateurs : Caroline Hirt, Jérémy Hervé Wuthrer Cuany et Toni Fisler.

Fabrice