Electro aux fours à chaux, le RRetouRR

27 mai 2014

Le flyer de la soirée MTP 20
Les amateurs auront dû attendre trois ans pour revivre les mythiques soirées MTP aux Fours à chaux de St-Ursanne.

Le Grand Débarquement vous proposait ce matin un avant-goût d’une soirée très particulière qui se tient samedi : MTP 20, ou le retour de l’électro dans les mythiques fours à chaux de St-Ursanne (JU).

Avant de plonger dans le vif du sujet, un peu d’histoire. Car ces fameux fours à chaux, avant de devenir un espace culturel, ont connu une longue exploitation industrielle. Et c’est l’artiste-peintre Michel Marchand, établi à St-Ursanne, qui nous en parle.

L’histoire des fours à chaux

Soirée MTP 17, juin 2010
Décor particulier pour atmosphère particulière (MTP 17, juin 2010)

C’est dans ce cadre hors du commun constitué par les fours à chaux que sont nées, en 2004, les soirées électro MTP. Des soirées devenues mythiques, et dont le rayonnement dépasse largement le cadre de la région ; on se déplace de toute la Suisse, et même d’Allemagne et de France pour y participer.

Mais en avril 2011, les autorités décident d’interdire l’accès du site au public, à cause de risques d’éboulement de la falaise située à proximité. La soirée prévue début juin 2011, pour laquelle des frais ont déjà été engagés à ce moment-là, est délocalisée à Delémont et ne rencontre pas le succès espéré ; elle induit même des pertes pour les organisateurs.

Des travaux de sécurisation de la falaise sont entrepris. Dans la foulée, l’intérieur de l’usine est aussi adapté ; les étages, constitués d’escaliers et de passerelles métalliques, ne sont pas assez solides pour résister au poids de centaines de visiteurs, et sont donc désormais fermés.

Durant cette pause forcée, le comité d’organisation des soirées MTP se remanie. Une nouvelle équipe est constituée et se lance dans la préparation de la 20e édition. La situation financière de l’association pousse le comité à s’engager dans un partenariat avec HeadFun, l’association genevoise qui gère notamment le festival Electron.

Aujourd’hui, tout est prêt pour que les mythiques soirées électro reprennent du service, à raison de deux rendez-vous par année. Ce nouveau chapitre commence samedi à partir de 23h et jusqu’au matin. Lucie est la présidente du comité d’organisation, elle évoque l’état d’esprit de l’équipe qui a repris les choses en mains.

Le mot de la présidente

La programmation de cette nouvelle soirée MTP devrait donc rester dans la même lignée que celle des précédentes éditions, qui attiraient jusqu’à 1600 personnes. La tête d’affiche est le duo français Nôze, en live, qui propose, selon le communiqué des organisateurs, « une house complètement barrée, échafaudée à l’aide d’instruments de musique, de machines et d’une énergie débordante« . Il y aura également Azimute, aka Quenum & Cesare VS Disorder, un tandem genevois et italo-berlinois, et Masaya, rédidente du D!Club à Lausanne, ainsi que deux « régionaux », DJ Dacid et Leo.

Anja fait partie de l’équipe de programmation. Et selon elle, si la surface disponible et le budget ont été revus à la baisse, ce n’est pas le cas de l’affiche.

Une programmation dans la lignée des précédentes éditions

MTP 20, c’est donc ce samedi aux fours à chaux à St-Ursanne. La page Facebook, c’est ici, et les prélocations ici.

La prochaine édition, MTP 21, devait avoir lieu le 27 septembre 2014. Elle aura finalement lieu le 30 mai 2015.

Léonie