Des yeux glissent sur les toiles de Jean-Daniel Rohrer

1 juillet 2014

Si vous allez boire ou manger au Café du Soleil à Saignelégier ces prochains jours, vous serez cernés par des dizaines de tableaux graphiques, ceux de Jean-Daniel Rohrer.

Il est Canadien, d’origine suisse, de Tramelan. Et si vous passez par hasard dans l’hôtel de Ville de Montréal un jour, vous y verrez son tableau, intitulé « Montréal, ville de paix ». Jean-Daniel Rohrer a donc stationné ses toiles à Saignelégier jusqu’au 10 août. Vous pouvez manger à côté de tableaux mêlant collage, peinture, extraits de journaux. Des tableaux aux impression plutôt chaotiques.

On a rencontré Jean-Daniel Rohrer. Hop, on lui a décrit un de ses tableaux (ci-dessous) selon notre vision, histoire de voir ce qui lui en dit.


« Guy L’Heureux » de Jean-Daniel Rohrer, le tableau dépeint.

Un tableau, un ressenti

L’oeuvre de Rohrer selon Rohrer

Mélanie