Comme si j’savais pas, une affaire de traditions. Aujourd’hui, le pub.

9 juillet 2014

Pub anglais
Photo : Richard Harvey, Creative commons.

Durant tout l’été, « Comme si j’savais pas » vous propose de parler de traditions. Et aujourd’hui, c’est une véritable institution qui nous intéresse: le pub.

Le pub, dérivé de « public house » (établissement public), c’est l’équivalent en Grande-Bretagne de notre bistrot à nous, mais avec quelque chose de sacré, peut-être à cause de la longévité de la tradition, intimement liée à l’art d’apprêter le houblon. Dans ce qui allait devenir plus tard la Grande-Bretagne, on fabrique de la bière depuis l’âge du bronze. Bien des années après, quand les Romains ont aménagé des voies de communication, les tavernes ont commencé à fleurir pour abreuver les voyageurs, qui découvraient la spécialité locale. L’expansion de l’Empire britannique a ensuite fait essaimer le concept du pub à travers le monde. Dans cet univers particulier, il y a toute une série de règles et de codes, dont voici quelques exemples.

Code de conduite

Au pub, en Grande-Bretagne, on y va pour être avec ses amis. Mais on n’y est pas toujours allé pour boire de la bière, parce que les autorités en avaient décidé autrement.

La question des heures de fermeture

Mike & Léonie