C’est beau et ça s’entend : vélo musical

23 janvier 2014

Johnny Random, Bespoken

Le chant de la bicyclette ce n’est pas seulement « Dring Dring »

Après la musique sur légumes, la musique sur poubelles et la musique sur fesses dénudées, voici la musique sur bicyclette.

Johnny Random est un compositeur-explorateur. Un mec qui est sans arrêt en train de taper avec son crayon, ses doigts ou n’importe quoi d’autre sur la table quand il s’ennuie. C’est insupportable !

Mais heureusement Johnny Random ne s’ennuie pas souvent, occupé qu’il est à trouver de nouveaux moyens d’expression musicale.

Il vient d’ailleurs de sortir un single composé entièrement avec son vélo. Il a pris des baguettes de batterie, des archets de violon et une pleine brouette de micros haute définition avec lesquels il a tiré un maximum de son de sa bicyclette. Par exemple, l’archet sur les rayons, le pneu en percussion, ou encore, plus complexe, le blocage de pédale. Des centaines de sons d’une banalité assommante mais qui, une fois assemblé, vous donne un morceau foutrement bien produit : Bespoken.

La chanson n’est pas transcendante mais qu’est-ce que c’est bien foutu.

Stève