C’est beau et ça s’entend : tricyclette

5 mai 2014

Halfbike, Kolelinia

Bon pour les mollets

Le Halfbike : Le croisement entre un tricycle, un monocycle, un grand Bi, une trottinette à manche et peut-être aussi, tant qu’on y est, un segway.

Kolelinia, studio de designers bulgare, se bat pour révolutionner les modes de transport des êtres humains en milieu urbain. Ils ont notamment envisagé de créer des pistes cyclables sur les lignes électriques aériennes des tramwaysâ… très sérieusementâ…

En 2008, ils ont remis les pieds sur Terre et ont publié les premiers prototypes du Halfbike.

Imaginez un tricycle. Ôtez-lui la selle parce que vous pouvez très bien rester en danseuse tout-le-temps. Remplacez le guidon par un long manche à ballet en bois qui se termine par une poignée de frein. Pour tourner, il vous suffira de vous pencher.

Enfin, réduisez la taille des roues arrières et agrandissez celle de la roue avant. Voilà ! Vous avez un Halfbike. Un moyen de transport à mi-chemin entre tout un tas d’autres cycles. Il ne révolutionne pas grand-chose mais il complète l’éventail de manière très intelligente et gracieuse avec son cadre en aluminium et son manche en bois.

Preuve de sa popularité : sa fabrication a été financée grâce à la plateforme KickStarter. Nos inventeurs y ont récolté les 80’000 dollars nécessaires à l’usinage de la première série. Elle sera disponible en septembre.

Halfbike, la nouvelle bécane à traction de mollets développée par Kolelinia. C’est beau, bien, bon, mais c’est quand même 999 dollars.

A ce prix-là, ils peuvent toujours courir.

Stève