C’est beau et ça s’entend : petits bateaux ailés

21 novembre 2013

Luigi PrinaLuigi Prina

Maman, les p’tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des ailes ?

Oui ! Grâce à Luigi Prina, un vénérable italien qui nous donne envie de vieillir.

Des petits bateaux avec des ailes, mais aussi avec une hélice tendue par un élastique pour flotter silencieusement dans les nuages. C’est là toute la poésie qui nous a enveloppés en voyant Luigi Prina et ses centaines de modèles réduits.

Ce papy italien de 83ans confectionne des maquettes d’avions depuis qu’il est en culottes courtes. Il y a 20 ans, à l’âge où d’autres sombrent dans une retraite sénile, lui a rencontré son confrère vénitien Eugenio Tomiolo qui fabrique des bateaux miniatures. Il lui a demandé : « ça te dirait de voir tes bateaux voler dans les airs ? »

Depuis, Luigi Prina produit des vaisseaux hybrides : des barques volantes, des péniches ailées ou des voiliers à réaction… Des modèles réduits faits de branches souples, tressées comme des nids d’oiseaux, à peine recouvertes de papier de soie. Une armature légère qui les fait filer dans le vent avec un bruit de libellule.

Luigi Prina, un Léonard de Vinci d’aujourd’hui, donne des ailes aux petits bateaux. Le studio Blinking City et le photographe Gianluca Giannone ont osé se faufiler dans son salon pour un reportage bourré de tendresse. A regarder de toute urgence si vous avez peur de vieillir. (cf ci-dessous)

Stève

luigi prina

luigi prina

luigi prina

luigi prina