C’est beau et ça s’entend : Pas si terne

24 avril 2014

Gasometer Oberhausen  Wolfgang Volz  Urbanscreen
Photo : Wolfgang Volz

Une cathédrale de tôle recouverte de lumière

Un des plus grand espace d’art au monde accueille pour la première fois des spécialistes du mapping de grande surface. A peine remis de l’emballage de Christo, le gazomètre d’Oberhausen en Allemagne se voit habillé par Urbanscreen.

Le gazomètre est une citerne grande comme un cirque Knie de 100mètres de hauteur, qui accueille des installations artistiques en tous genres depuis 1994.

Urbanscreen, ce sont des graphistes allemands qui passent leur temps à décorer les monuments du monde entier avec des vidéos. Ils ont notamment marqué des points avec leur mapping sur l’Opéra de Sidney en 2012.

Cette fois-ci, nos peintres virtuels ont donc déployé leur armée de 21 bimers Epson ultra puissants sur les parois de ce gigantesque silo du siècle passé. A 320°, plafond compris, vous admirez une boucle vidéo de 22 minutes qui fait danser une bonne dizaine de paternes graphiques sur les parois. Des images en trompe-l’œil qui décomposent et recomposent en permanence l’espace à vous filer un vertige de cosmonaute.

« 320 Licht » mapping d’Urbanscreen dans l’énorme gazomètre d’Oberhausen, au nord de l’Allemagne. C’est en place jusqu’en décembre de cette année au cas où vous aimeriez vomir des étoiles.

Stève

Le making of