C’est beau et ça s’entend : le mal s’efface

17 septembre 2013

Erase - Greg Bokor (2013)

Les armes à feu c’est Satan.

Greg Bokor nous propose d’effacer une arme énorme avec des gommes roses et un grand sac de pathos.

Pour nourrir le débat sur les armes à feu, l’artiste américain Greg Bokor a dessiné un fusil d’assaut AR-15 géant, sur une page de 6m de long et 2m50 de hauteur.

300 heures de travail au crayon de papier qui ne sont que la moitié de l’œuvre.  Notre crayonneur acharné attend maintenant que le public vienne effacer l’instrument du mal. Pour ça, Bokor a disposé une caisse pleine de gommes à côté du dessin, sur lesquels sont inscrits le nom et l’âge de toutes les victimes de tueries aux Etats-Unis. Par exemple : Olivia Engel, 6ans, tuée lors du massacre de Sandy Hook l’an passé.

L’idée c’est que symboliquement, notre souvenir des victimes efface le fusilâ… Le concept est noble mais un rien pathétique. Nous, on retiendra surtout la très belle réalisation de cette pièce et son sacrifice au public.

« Erase » pièces géantes et interactive de Greg Bokor, pour que les armes à feu ne soient plus qu’un mauvais souvenir. Une pièce présentée au concours de design Artprize 2013 à Grand Rapids, Michigan.
Si Greg Bokor gagne le premier prix, il recevra 200’000balles. Pan !

Stève

Erase - Greg Bokor (2013)

Erase - Greg Bokor (2013)

Erase - Greg Bokor (2013)

Erase - Greg Bokor (2013)

Erase - Greg Bokor (2013)

Détail des gommes
Détail des gommes

Erase - Greg Bokor (Détail)

Erase - Greg Bokor (work in progress)

Erase - Greg Bokor (work in progress)