C’est beau et ça s’entend : incursion skandinave

9 octobre 2012

Rune Guneriussen - A capacity to breed and recover - 2011Rune Guneriussen – A capacity to breed and recover – 2011

Allons aux champignons avec les installations conceptuelles de Rune Guneriussen

Si vous ne savez pas planter vos choux à la mode de chez nous, essayez avec des lampes.

C’est ce que fait Rune Guneriussen. Cet artiste conceptuel envahit les paysages brumeux de son pays, la Norvège, avec des grappes d’objets courants.

Sa dernière série en date présente, par exemple, des troupeaux de lampes de bureaux qui paissent dans les champs scandinaves, des colonnes de livres érigées en monolithes de papier au milieu des forêts humides, et des lampes de chevet avec des abats-jour vintages qui pullulent parmi les bosquets, comme un Las Vegas pour Schtroumpfs.

Notre artiste conserve alors ces visions sur photographies. Sans retouche. Il laisse la poésie naturelle des paysages nordiques pétiller sous ces incursions d’électricité et y’a pas grand-chose à ajouter, c’est vrai.

L’humanité rencontre la nature. Mais dans le monde de Rune Guneriussen, ce ne sont pas les lichens ou les mauvaises herbes qui font craquer le béton, ce sont les champignons électriques humains qui poussent dans la verdure.

Stève