C’est beau et ça s’entend : duo pour feuille et platine

9 avril 2013

diego stocco - duet for leaves and turntable

Si vos oreilles avaient des yeux, elles pleureraient de joie.

Diego Stocco est un peu le Roberto Benigni de la musique. C’est un multi-instrumentiste italien maous costaud. Il a bossé sur mille grosses productions (Tron, Sherlock Holmes ou Assassin’s Creed), mais il a su garder une âme d’enfant curieuse et inventive.

Outre ses productions impériales en lettres majuscules dans son CV, Diego Stocco est aussi coupable de gamineries délicieuses. Il produit des vidéos dans lesquelles il enregistre des chansons avec des bruits de la nature. Notre musicien malin se fixe des micros aux doigts. Il va ensuite secouer les arbres de son jardin dans tous les sens, gratter des écorces ou remuer des graines de tournesol pour obtenir des sons qu’il va ensuite empiler sur son ordinateur pour en faire de la musique.

Remplacer les disques par des feuilles

La dernière création puérile de Diego Stocco s’intitule « Duo pour feuilles et tourne-disque ».

En frottant des feuilles d’arbres de différentes tailles et textures sur une platine à vinyle, notre artiste parvient à tirer des sonorités nouvelles. Galvanisées ensuite par un API preams/EQ/compressors et un Røde NT5, puis propulsées par un Apogee Ensemble interface pour enfin finir empilées sur Pro Tools.
 
C’est à partir de là que vos oreilles font de gros yeux :
 
Stève