C’est beau et ça s’entend : Confusions

16 janvier 2014

Confusion, Bom K

Freak show aérosol

The Thing, la Chose, de John Carpenter a fusionné avec les pièces d’un graffeur français et s’étale en tas de chair sur des toiles.

Bom K., street-artiste parisien de la famille de Da Mental Vaporz, expose un bestiaire tout beau tout neuf à Los Angeles : CONFUSIONS.

On y retrouve les créatures étranges qu’il peint depuis toujours, mais elles sont empêtrées dans des toiles brumeuses et surréalistes. De quoi renforcer encore la sensation de mal-être propre à notre artiste torturé.

Ainsi, deux Elephant-man enroulent leurs excroissances en s’embrassant, l’entrejambe flasque d’un vieux troll s’enfonce dans un ballon rouge géant, et Mickey Mouse s’est changé en mort-vivant, déployant ses petites dents rouge-sang dans un brouillard cauchemardesque. Le tout est réalisé avec une précision de chirurgien plastique, à la bombe aérosole principalement.

CONFUSIONS, foire aux monstres fascinante avec quelques touches d’humour absurde entre deux mutations. Nouvelle exposition charnelle, organique et sale du graffeur français Bom K.

Stève

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K

                       

Confusion, Bom K

Confusion, Bom K