C’est beau et ça s’entend : Clubbin’

19 juin 2014

Freizeitfreunde - Ursula Sprecher, Andi Cortellini

L’art rencontre l’ethnologie

HobbyBuddies, Freizeitfreunde, Partenaires de loisir, c’est l’intitulé d’un bouquin publié en octobre. A l’intérieur s’étend la collaboration fructueuse entre Ursula Sprecher et Andi Cortellini. Deux bâlois qui affectionnent les sujets bien rangés au centre du cadre, loin du traditionnel deux tiers-un tiers.

Avec ce jumelage, notre paire d’artistes a décidé de concentrer son objectif sur les clubs. Comme l’a fait en son temps l’américain Neal Slavin. Fumeurs de pipe, éleveurs de pigeons, boyscouts, tricoteurs, â… tout ce qui pourrait donner matière à un « dîner de con » forme des petites tribus. Elles défilent de photo en photo, dans des décors qui leurs sont propres, dans des postures statiques, les yeux fixés sur l’objectif, sur vous. Comme pour vous exclure et vous abandonner à votre banale normalité.

Pour peu, on dirait des séquences de films de Wes Anderson. Entre malaise et poésie. D’autant plus qu’au niveau du traitement des couleurs, on retrouve également une patte satinée qui pourrait facilement figurer dans les productions du cinéaste. La différence c’est que là, ces gens passionnés à en devenir curieux, existent vraiment.

C’est certain, l’humanité est étrange. Ursula Sprecher et Andi Cortellini la cerne parfaitement dans un recueil paru l’an passé aux éditions Kehrer : HobbyBuddies, Freizeitfreunde ou Partenaires de loisir.

Stève

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini

Freizeitfreunde, Ursula Sprecher, Andi Cortellini