C’est beau et ça s’entend : Avions de plastique

30 octobre 2012

LHR time-lapse video

Mieux qu’une famille de Nemo qui barbotte dans un aquarium…

… Voici flotter les avions de Cargospotter.

Cargospotter est plus un amoureux des avions qu’un artiste. Mais sa dernière vidéo, postée il y’a de ça un mois, dégouline de poésie à son insu.

Ce passionné d’aéronoefs a filmé les phases d’approche de tous les appareils à l’aéroport international d’Heathrow à Londres. il tenait à montrer à quel point l’opération est périlleuse en raison du vent.

Comme c’est pénible d’attendre que les avions défilent, Cargospotter a accéléré la vidéo. 17 fois. C’est là que la poésie entre sur le tarmac.

L’accélération transforme nos boeings en jouets suspendus à des fils invisibles, qui se font bringuebaler par Eole. En toile de fond, les nuages circulent à vitesse presque normal et du coup, ça renforce l’effet de miniaturisation. Ces géants de fer, devenus joujoux en plastique, se succèdent pendant 4 minutes aériennes dans un manège hypnotique. On a l’impression d’être des enfants devant une machine à bulles.

 Parce que les images à elles seules valent la peine de faire une escale, on pardonne à l’artiste involontaire son choix de musique sur la vidéo : une boucle répétitive et has-been de Kevin McLeod. On peu pas avoir de la chance à tous les coupsâ…

Le manège d’avions à l’aéroport d’Heathrow de Cargospotter. c’est beauâ… et ça détend !

Stève