Bon sang! Sacré Dracula.

29 juillet 2013

Dracula est le personnage du roman de Bram Stocker, publié en 1897. Il raconte l’histoire du roi des vampires, c’est-à-dire des êtres immortels qui se nourrisent du sang des vivants.

Les pouvoirs de Dracula, pour le meilleur et pour le pire

Le vampirisme clinique, ça existe. Les psychothérapeutes associent les personnes attirées par le sang aux sadiques, aux nécrophiles et aux cannibales. On le retrouve dans des cas de schizophrénie, de psychopathie, de paraphilie (pratiques sexuelles déviantes) ou de pathomimies (hypocondrie, qui s’invente des maladies. En Turquie, en début d’année, on a recensé un nouveau cas de vampirisme avéré : un homme de 23 ans a été hospitalisé parce qu’il se mutilait et attendait que son sang se déverse dans un bocal avant de le boire. Il est même allé jusqu’à mordre ou poignarder ses proches.

Toi aussi, deviens Dracula. Mais un vrai.

Sachez enfin que Dracula a de quoi être fier de sa descendance. Le petit dernier de sa lignée est le bébé le plus célèbre du monde: George Alexander Louis, fils royal de Kate et William. Les généologistes ont trouvé un lien entre le prince Charles, William, et son fils, et Vlad l’Empaleur, prince du 15è sicècle, qui a justement inspiré le personnage de Dracula.

Mélanie et Stève.