Beatbox 2.0 : tchikitchik paf pof

29 août 2012

On a tous essayé un jour de faire du beatbox. 99% d’entre nous avons été ridicules. Lui, il gère.

KOQA (mais rien à voir avec un site qui vend des choses inutiles mais qu'on achète quand même).
Pourquoi acheter une batterie ?

KOQA était l’invité du gRRand débaRRquement ce matin. Avec ses tchic, ses pffff, et ses tacaboum. Après un bout de tournée avec le Freakshow (et trois semaines d’abstinence pour s’en remettre), il s’apprête à faire un tour au P’tit du Gros au Noirmont, et à la Case à Neuch. Toute son actu, sa bio, un clip et surement des goodies cachés sont à voir sur son site.

Nous, ce mercredi matin, on a un peu parlé. Et il sait s’exprimer au-delà des onomatopées.

Mais on n’allait pas le laisser partir comme ça. Il fallait qu’il se batte. Qu’il affronte le patron du Château Valmont, celui qui s’était déjà incrusté sur la scène du Corback, le fier représentant de GRRIF : Stève. Il n’en restera qu’un.

Le mot de la fin : tchic.