Un candidat, un questionnaiRRe

10 mai 2013

Château de Neuchâtel
Le Château se cherche de nouveaux seigneurs.

Neuchâtel, centre de la Suisse, centre du monde. Dans un peu plus d’une semaine, le 19 mai, les citoyens choisiront leur prochain gouvernement, lors du second tour de l’élection au Conseil d’Etat. Alors que le Grand Conseil est majoritairement à droite, l’exécutif penchera-t-il à gauche, comme le laissent penser les résultats du premier tour ?

Les Démineurs n’en savent rien, et ils sont pas là pour faire des pronostics. Ils sont là pour poser des questions, aux sept candidats encore en course: trois socialistes, un démocrate du centre, deux libéraux-radicaux et un démocrate-chrétien.

Onze questions, toujours les mêmes : du moins bien au mieux classé lors du premier tour, les candidats s’y frottent, et pas forcément dans le sens du poil.

D’abord, les enjeux

Thierry Grosjean, PLR

Monika Maire-Hefti, PS

Jean-Nat Karakash, PS

Vincent Martinez, PDC

Alain Ribaux, PLR

Yvan Perrin, UDC

Laurent Kurth, PS

Nos sept candidats au Conseil d’Etat sont sortis vivants du questionnaire des Démineurs, mais c’est à toi, citoyen-ne neuchâtelois-e, de choisir : la vie ou la mort. Tu as le pouvoir d’un empereur romain. Sept candidats pour 5 places, le couperet tombera le 19 mai.

La prochaine mission des Démineurs sera dédiée à l’apprentissage. La formation duale, une spécificité suisse que le monde nous envie. Si si.

Des bisous.

 

La rédaction (Aurélie, Léonie, Mélanie & Cédric)