Tu ne raconteras pas Calais ni l’Europe

3 mars 2016

Le Journal du MuRR

bouche cousue

Quelques bip-bip de pelles mécaniques, beaucoup de sons d’appareils photo.

Pas une seule voix qui hurle, qui ne revendique quelque chose. Aujourd’hui, des migrants manifestaient à Calais mais avant de manifester, ils s’étaient cousu la bouche. Des migrants iraniens se sont cousu la bouche. Cousu la bouche avec du fil et des aiguilles. Ils ne revendiquaient rien. Tout juste un ou deux slogans écrits sur des bouts de carton : « Où est votre démocratie ? »

Le démantèlement de ce que la France appelle la « Jungle de Calais » continue, à la pelle mécanique. On ne fait pas dans la dentelle même si, aujourd’hui, les travaux de couture ont commencé.

Le Journal bouche cousue

La Revue de Tweets décousue par Duras

Le Journal du MuRR, tous les jours à 17h35, sur GRRIF.

 

Aurélie