Qui veut faire du mécénat ?

20 juin 2014

« Bonjour. Je m’appelle Violette et je suis musicienne. Je joue la viole de gambe dans mon garage. Mon talent va bientôt exploser à la face du monde, même si ceux qui distribuent les subventions n’en sont pas convaincus. Je pense que vous devriez me soutenir, parce que je suis super, et que la viole de gambe va très vite redevenir tendance grâce à moi.« 

 

Les Démineurs croient au projet de Violette et ont foi en l’avenir radieux de la viole de gambe. C’est pourquoi ils s’intéressent cette semaine au financement participatif. Qu’est-ce que c’est, comment ça marche et quels sont les projets que le grand public soutient ou ne soutient pas ?

Le « crowdfounding », c’est nouveau ?

Léonie

Comment réussir son « We Make It »?

interview de Spohie Ballmer, responsable des projets romands sur wemakeit.ch

L’exemple du projet qui réussit.

Régis Colombo, photographe

Et de celui qui échoue.

Le Rock Altitude Festival

Qui paie la culture : l’Etat ou les mécènes?

Interview de Jean-Marc Voisard, délégué aux affaires culturelles (JU)

Les Démineurs ont fait les comptes et vous remercient pour votre générosité, tout particulièrement celui parmi vous qui proposait de nous verser trois millions. Mais au finale, pas besoin de financement participatif pour une émission à deux balles.

La semaine prochaine, on revient avec une nouvelle thématique, qui n’aura pas non plus d’odeur puisqu’on parlera encore d’argent, mais dans l’industrie musicale cette fois-ci.

 

 

La Rédaction : Léonie, Mélanie, Aurélie et Cédric