Les Démineurrs poursuivent la fuite des cerveaux

16 novembre 2012

Aller voir si l’herbe est plus verte de l’autre côté de la rivière, de la montagne, de la frontière ou de la Terreâ… C’est parfois ce que les jeunes de la région doivent faire pour se former. Et dans ce domaine, ils sont plus frisbees que boomerangs ; le plus souvent, ils ne reviennent pas une fois lancés.

On appelle ça la fuite des cerveaux. Ça n’a rien à voir avec de la boucherie, même si vous êtes avec les Démineurs.

C’est qui, ces cerveaux? Et qu’est-ce qu’ils fuient?

Le monsieur de l’étude de l’UNINE

Le directeur artistique neuchâtelois à Berlin

La politique avec la ministre jurassienne de la formation

Le Neuchâtelois co-fondateur de Logitech

Les démineurs s’attaquent à une autre mine: celle de la création d’un grand canton de l’Arc jurassien.

Qu’est-ce que vous en dites? Facebook et le mail info@grrif.ch attendent vos avis les bras ouverts.

Les démineurs pour vous servir, tous les jours à 17h45 et les vendredis de midi à 13h.

La rédaction (Aurélie, Léonie, Mélanie)