Les Démineurrs en détrresse. Qui appeler?

12 avril 2013

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.

Les Démineurrs traînent leur spleen à la Baudelaire. Mal de vivre, angoisses, idées noiresâ… Ca va pas être la joie : on va parler suicide et détresse psychologique. Mais pas pour apprendre à faire un nœud coulant ; plutôt pour voir comment on peut dénouer la corde qu’on a parfois autour du cou.

Plus de trois-quarts des Suisses sont heureux

Les chiffres, les clichés, le suicide.

On écoute la ligne de coeur, qui vous écoute

Interview de l’animateur, Jean-marc Richard

Autre possibilité: La Main Tendue, le fameux « 143 »

Interview de la directrice, Claire-Lise Sunier

Comment est-on pris en charge dans les situations d’urgence?

Interview de la psychiatre Marie-Thérèse Wellinger

Et vous, comment avez-vous réagi dans vos moments de doute?

Témoignages de Laura et Christophe (prénoms d’emprunt)

En Suisse, le suicide est la première cause de mortalité des jeunes entre 15 et 29 ans. Les Démineurrs vous en conjurent, tenez le coup. Il y a des trucs cool à vivre : le retour du printemps, se glisser le soir dans des draps frais, serrer dans nos bras quelqu’un qu’on aime, crever du papier à bulles. Et si ça ne suffit pas à vous tenir la tête hors de l’eau, pensez aux associations de prévention du suicide (ci-dessus).

La rédactiiion: Auréliiie, Léoniiie et Mélaniiie