Des agents de la paix et des démineurs avant tout

30 août 2013

Les Démineurs en ont marre de leur équipement trop lourd et qui tient trop chaud.

Ils ont donc troqué leur matériel de déminage pour l’uniforme de policier. Mais pas pour les flics des « Experts », non. Pour les vrais policiers, que vous croisez dans la rue, qui vous aident et qui vous mettent des amendes. Enfin, on va voir si c’est bien ce qu’ils font.

Les Démineurs ont vécu avec ceux qui font appliquer la loi.

Les emmerdements du métier de policiers

Antonio Dominguez, président du syndicat de la police jurassienne

Mettre des amendes, c’est pas sexy.

Antonio Dominguez, président du syndicat de la police jurassienne

Faites gaffe au pantomime

Reportage avec la police de la ville de Neuchâtel

Les missions de routine

Reportage avec une patrouille de la police jurassienne

Les missions de routine, la suite.

Reportage avec une patrouille de la police jurassienne

La relève policière est bien là

Séance d’information à l’Ecole Régionale d’Aspirants de Police à Colombier

Les policiers ne font pas que distribuer les amendes. Ce sont des gendarmes, mais des gardiens de la paix et des hommes avant tout.

Prochaine mission des Démineurs: le mal absolu. Un ennemi traqué, qui ne fait que 5 centimètres de haut: la cigarette, un vice qui rapport gros, mais pas à vous.

Bon, on vous laisse, c’est la pause clope.

La rédaction de GRRIF: Aurélie, Léonie, Mélanie.