GRRIF

Forward : America ép. 01 // Rodéo sanglant

Louisiana State Penitentiary Zoom sur « Louisiana State Penitentiary » (touche ESC pour fermer)
La prison de haute sécurité de Louisiane, près de Bâton-Rouge. Photo ©Moritz Pialat

Les trois membres du collectif Moritz Pialat, que nous vous proposions de découvrir ici, sont arrivés dans le sud des Etats-Unis depuis quelques jours… avec pour objectif d’y réaliser un film entre documentaire et fiction, baigné de l’ambiance de la campagne présidentielle.

C'est en Louisiane que Frédéric, Fisnik et Pierre-Olivier ont débarqué. Après quelques tracas administratifs pour réussir à faire assurer leur voiture, ils ont pu se mettre en route vers le rodéo annuel de la plus grande prison de haute sécurité du pays, le Louisiana State Penitentiary, près de Bâton-Rouge. Et ils nous racontent l'aventure.

Le collectif Moritz Pialat devant sa Lincoln d'occasion Zoom sur « Le collectif Moritz Pialat devant sa Lincoln d'occasion » (touche ESC pour fermer)
Le collectif Moritz Pialat pose devant sa Lincoln d'occasion. De gauche à droite : Pierre-Olivier Chenu, Fisnik Maxhuni et Frédéric Steimer. © Moritz Pialat

 

Ambiance de foire juste à côté du couloir de la mort donc, puisque cette prison est la seule habilitée à pratiquer des exécutions de détenus dans l'Etat de Louisiane. Quant au rodéo dont les prisonniers sont les héros, il permet de récolter des fonds pour financer des programmes de réinsertion. Mais ça ne rend pas le spectacle moins violent.

 

Fisnik, Pierre-Olivier et Frédéric sont aussi témoins d'une forme de ségrégation persistante, fidèle au cliché : alors que la population carcérale du pénitentier est très majoritairement noire, celle du campus de l'université de Tulane, à La Nouvelle-Orléans, est très blanche.

Les membres du collectif Moritz Pialat cherchent à rencontrer la population en divers lieux pour évoquer la campagne présidentielle. Mais les avis recueillis montrent surtout de la défiance vis-à-vis des politiciens, qu'ils soient locaux ou fédéraux. D'autant plus dans cette région traumatisée par le passage de l'ouragan Katrina en 2005. Les citoyens semblent ne plus attendre grand-chose du gouvernement, et préconisent plutôt le "do it yourself".

Pour illustrer ce désintérêt, alors que les trois réalisateurs voulaient regarder le débat télévisé de dimanche soir entre Trump et Clinton avec des habitants de Bâton-Rouge, ceux-ci ont répondu, assez désabusés, que ça ne les intéressait pas trop, et que le football américain primait sur la campagne présidentielle. Comme tous les bars diffusaient les matches, c'est à l'hôtel qu'ils ont regardé le débat.

Quant aux citoyens qui s'intéressent un peu à la course à la Maison Blanche, il semble que la question pour eux est plutôt de savoir qui, de Donald Trump et Hillary Clinton, représenterait le moindre mal. Une étudiante de l'université leur a même confié que pour elle, la décision revenait à "choisir entre deux MST".

Quelque part en Louisiane Zoom sur « Quelque part en Louisiane » (touche ESC pour fermer)
©Moritz Pialat

Avant de remonter l'Arkansas en suivant le Mississippi, le collectif Moritz Pialat se concentrera, ces prochains jours, sur la communauté hispanique locale. Les trois Européens ont rendez-vous pour un barbecue à Bâton-Rouge avec une famille d'origine colombienne qui s'est embourbée dans l'achat d'une maison à crédit. Maison qui a été inondée lors des récentes intempéries.

Aventure à suivre sur GRRIF et grrif.ch !

Léonie

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives du blog