GRRIF

Un festival qui n'a pas peur des 93 db

Interview

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)

Les temps sont durs pour les festivals lausannois, Electrosanne a mis la clé sous la porte et la municipalité traque tous les concerts qui dépassent les 93 db (cf.  Festival de la Cité, Fête de la Musique).

On a demandé au programmateur du Festival People in the City, Thierry Namer, comment c’est possible de pouvoir organiser un open air électro dans une ville qui traque le bruit un peu comme les gendarmes à St-Tropez traquent les nudistes.

Interview de Thierry Namer

Programmateur du Festival People in the City

 

 

 

Céline

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives du blog