GRRIF

Pina Dolce : les couleurs dans le noir

Les Culturbitacées, émission du 24 septembre 2014

pina dolce Zoom sur « pina dolce » (touche ESC pour fermer)
Pina Dolce

Cette semaine, les Culturbitacées sont allés sur le quai de la gare pour accueillir leur invitée. Pina Dolce est descendue du train. On la prise par le bras. On ne fait pas ça avec tous nos invités mais Pina Dolce est aveugle. Alors quand on découvre qu’elle est peintre, on la garde à notre bras, serrée. On a envie de savoir pourquoi, comment et à quelle heure.

Bienvenue !

Perdre la vue et se mettre à peindre.

Portrait de Pina Dolce, artiste bâloise.

Dans le coffre d'une voiture, baignant dans le sang.

Performance de jeunesse signée Pina Dolce.

Chaque semaine, l’invité des Culturbitacées est mis à contribution. Cette fois, c'était Pina Dolce qui était chargée d’envoyer nos chroniqueurs là où ça lui plaisait. De Prévert à Soleure, c'était le parcours.

Jacques Prévert relu en 2014

par Merryl

BLISS, six garçons sans intrument.

Stève les interviewe a capella.

Les Culturbitacées, c'est tous les mercredi à 18h mais si vous la manquez, l'émission est rediffusée le samedi à 11h.

 

Mercredi 1 octobre à 18h, Les Culturbitacées recevront en direct Pitch Comment. Il est dessinateur de BD, dessinateur de presse et, avec Camille Rebetez, il signe le quatrième tome des Indociles.

D'ici là, Pitch Comment squatte la ligne.

Aurélie

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives du blog