GRRIF

Un chauffard jurassien et un chauffeur birman

Le Journal du MuRR

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)

Burma :

Rien de tel qu’un bon chauffeur pour conduire un pays sur la route de la démocratie

Et ça, Aung San Suu Kyi l’a compris. L’opposante a renoncé aujourd’hui à devenir présidente de la Birmanie, la constitution lui interdisant parce qu’elle a eu des enfants avec un Britannique.

Pour la remplacer, elle propose à ce poste un de ses fidèles compagnons de lutte, il s’appelle Htin Kyaw. Htin Kyaw était chauffeur d’Aung San Suu Kyi. Bon, il est aussi diplômé en économie et fils de poète. mais ça, ça fait moins de bruit.

Jura :

C’est l’histoire d’un chauffard qui avait fait un accident mortel en voiture il y a presque deux ans. L'accident avait tué deux passagers. Aujourd’hui, le verdict du tribunal est tombé. Neuf mois de prison ferme pour le chauffeur, il est reconnu coupable d’homicide par négligence et de mise en danger de la vie d’autrui. Un sursis de 3 ans de prison lui pend aussi au nez mais la cour n’a pas écouté la procureure qui voulait que le chauffard de 21 ans passe 8 ans en prison.

Le Journal

La Revue de Tweets

Aurélie

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives du blog