GRRIF

Amaq, l'agence de presse au service de Daesh

La guerre des outils de communication 2.0

L'appli mobile Amaq Zoom sur « L'appli mobile Amaq » (touche ESC pour fermer)
L'appli mobile Amaq

Quand Daesh a besoin de revendiquer un acte terroriste, c’est grâce à l’agence Amaq qu’on l’apprend.

 

On l’a vu avec le récent massacre d’Orlando et le meurtre en début de semaine d’un couple de flics dans les Yvelines, grâce à Amaq, tous les médias peuvent nous informer des revendications en un temps record.

Mais Amaq, c'est aussi l'application mobile de l'agence de presse qui a été hackée il y a quelques jours...

Avec Stéphane Koch, spécialiste des réseaux sociaux et de la sécurité de l’information numérique, on s'est demandé si l'état islamique maîtrisait tant que ça les outils 2.0 et si le fait que les médias occidentaux reprennent mot pour mot les différents communiqués de l’agence Amaq... c'était pas aussi un peu de la propagande...

 

Pour tout savoir sur Amaq

Avec Stéphane Koch

 

 

 

 

 

Céline

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives du blog