GRRIF

Corps et âme

Corps et âme

Frank Kitchen est un tueur à gages redoutable. Pro, précis et froid. Ce soir à New York, il doit dessouder Sebastian Kaye, mannequin et designer qui a emprunté du fric aux mauvaises personnes. La scène est vite jouée : une balle en plein coeur, l’autre dans la tête, rideau.

Trois semaines plus tard à San Francisco, dans le Chinatown local, on lui propose un nouveau contrat, grassement payé. Mais pas tout de suite, Frank doit attendre une semaine. L’occasion de vider quelques verres dans les bars, de « lever une poulette » et… de se faire attaquer par surprise. Coup de crosse sur la tête, noir. Le réveil sera brutal, fou, irréel. Seul dans une chambre d'hotel, Frank reprend ses esprits avec des bandages partout sur le corps. Il les retire et découvre… qu’il est devenu une femme.

Hill, Matz et Jef nous plongent dans un polar poisseux et tarantinesque. Les scènes de combats surgissent de nulle part et bousculent le rythme peinard de l’ouvrage. La narration à la première personne permet de mieux saisir la psychologie du tueur et ses réactions face à sa nouvelle condition. Intelligent, efficace et impossible de décrocher ! Une adaptation au cinéma est prévue pour bientôt (avec Sigourney Weaver et Michelle Rodriguez) et sans trop se mouiller on peut annoncer qu’elle ne risque pas de surpasser la version papier. A lire absolument !

Fabrice

Corps et âme

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives du blog